F18 Lanxiang : des kits de plus en plus détaillés et de mieux en mieux finis de Fabrice Bailly

Depuis plusieurs mois, je suis de près l’évolution du développement d’un nouveau kit de F18 à poussée vectorielle issu d’un fabriquant que je ne connaissais pas « Lanxiang ».

Image de prévisualisation YouTube
Ici, la toute première version, même le cockpit n’était pas fini !

Enfin après avoir entre temps reçu le Mig29 du même fabriquant avec toutes les options possibles : trains rentrants, bec de bord d’attaque, volet, siège éjectable, poussée vectorielle, parachute de queue, fumigène grâce à deux bidons sous les ailes. Enfin le top au niveau des détails et de la finition. De son côté, le F18 commençait à prendre forme et les toutes premières vidéos ont commencé à apparaître

Image de prévisualisation YouTube

Le F18 en plus d’être à poussée vectorielle est équipé d’éclairages, de l’ouverture de la verrière à distance et des ailes qui se rabattent au sol !!! (tout comme ceux qui sont embarqués sur les porte-avions). La sortie en France est prévue mi Avril ! Bon, si il faut attendre on va attendre !!Après quelques contacts avec l’équipe de Miniplanes, « un certain » Pierre m’annonce que le Boss a un kit caché dans son bureau, ni une ni deux contact avec ce gentil chef d’entreprise et là ça y est, le kit part l’après-midi même, en direction de ma Country !!!

Bon allez, après ces sages paroles, je vais vous décrire au mieux ce kit.

 

Spécifications du F18 Lanxiang

Longueur: 1.55 m
Envergure: 1.20 m
Turbine électrique : 70mm
Poids en vol: 2700g
Moteur brushless 2*2100KV
Contrôleurs 2*50A brushless
15 servos 9 g

 

Deballing & Montage

Tous est bien rangé et le carton n’est pas trop imposant, il a réussi à rentrer dans ma 206 CC  pour aller le chercher à la poste !

On y trouve : Les ailes, les deux parties du fuselage, les stabs, les dérives, le nez, les missiles, les bidons, et un petit sachet contenant la tringlerie et 3 modules qui contrôlent les trains électriques , l’ouverture de la verrière et le séquenceur pour la rétraction des ailes (on en reparle plus loin !)

 

 

 

 

 

Après avoir inspecté le kit et les diverses phases d’assemblage, je commence par vérifier tout le bon fonctionnement des servos !

– L’ouverture de la verrière

Image de prévisualisation YouTube

– Le train avant

Image de prévisualisation YouTube

– Le train principal

Image de prévisualisation YouTube

– Les flaps et les bords d’attaque !

Image de prévisualisation YouTube

– Et enfin la rétraction des ailes….

Et là gros problème il ne se passe rien ! Le servo grogne mais l’aile ne bouge pas !!! Je débranche la tringle de commande et manuellement j’essaye le repli du bout d’aile !!! Impossible !!! Bon ça commence mal !!! Je retourne l’aile dans tous les sens (pour la petite histoire le kit n’étant pas disponible, la notice est en cours de finition chez le fabricant) et là je vois un fourreau carbone duquel ressort une petite cordelette proprement repliée. Je la sors de son logement et je tire dessus, un bruit de ressort, et là l’aile est enfin libre.


Clef sorti pour verrouillage en position normal

Clef rentrée pour déverrouillage en position replis

 

Je rebranche la tringlerie et tout en tirant sur cette ficelle je tente à nouveau la rétraction de l’aile

Image de prévisualisation YouTube

Sur la vidéo on peut voir que je maintiens la corde tendue pour déverrouiller l’aile !!!

 

Le principe est tout simple : un fourreau qui sert de clef au niveau du fuselage renferme un axe en carbone qui vient se loger dans l’extrémité de l’aile pour la verrouiller lors du vol et éviter tout incident de fausse manip’ (je pense qu’en vol, les ailes qui se rétractent, ça risque de faire désordre !). C’est pour cela que le kit est livré avec un module commandant, lors de la séquence de rétraction, d’abord le servo de déverrouillage des bouts d’ailes puis la rétraction avec une seule voie sur un inter tout ou rien. Je ne vous cache pas que moi aussi lorsque j’ai vu la première fois la démo sur Youtube je me suis inquiété de savoir que les ailes n’étaient maintenues en position ouvert que par un servo !! Et non, une clef carbone verrouille le tout. Je compte coupler l’ouverture de la verrière avec la rétraction des ailes.

 

Montage à blanc pour préparer l’encollage : Je tiens à vous préciser que j’utilise de l’époxy lente 24h pour tous les collages importants (fuselage, ailes, stabs, dérives, etc…) c’elle ci est épaissie avec de la silice.

Allez, on présente la partie avant à la partie arrière, mais que de fils !!!!

Tout vient se positionner parfaitement à sa place, d’abord les ailes, puis les dérives et enfin les stabs !!! Un dernier test de toutes les gouvernes avant l’encollage qui est prévu ce week-end !!! (Des vidéos bientôt disponibles lors de ce dernier)

Donc je vous laisse avec une petite vidéo réalisée avec un test via une simple radio 5 voies !!! La suite à venir sur le site de Miniplanes…..

Image de prévisualisation YouTube

 

Fabrice Bailly
Journaliste Miniplanaute pour le blog Miniplanes

 

 


Ce contenu a été publié dans Aeromodélisme, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à F18 Lanxiang : des kits de plus en plus détaillés et de mieux en mieux finis de Fabrice Bailly

  1. Ping : Toujours en exclusivité chez Miniplanes Les produits LANXIANG | Blog Modélisme et Aéromodelisme Miniplanes, jets RC, avions, helicos Blog Modelisme et Aeromodelisme Miniplanes, jets RC, avions, helicos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *