Le convergence VTOL : deux en un

efl11050-10

Un mélange d’avion et de drone, pour notre plus grand plaisir

Effectivement, ce tout nouveau modèle d’E-flite possède deux modes. Le premier en multicoptére et le second en avion, la transition se fait aisément avec l’aide seulement d’un interrupteur. De plus, sa composition est extrêmement simple avec son aile delta et ses trois moteurs brushless. La marque a même prévu cet appareil pour recevoir un équipement FPV. Ce nouveau modèle oscillant entre polyvalence et agilité, vous garantira de grandes sensations. E-flite vous propose ainsi un appareil unique tout en conservant un prix abordable.

efl11050-11Le VTOL est une machine formidable mais elle demande tout de même une bonne prise en main. C’est pourquoi nous vous recommandons de bien tenir compte des conseils de vols indiqués dans la notice.

En mode multicoptére, il vous sera préférable, d’activer le stabilisateur afin de limiter le risque de crash. Cependant, celui-ci doit être désactivé en mode avion afin d’assurer une meilleure efficacité aux gouvernes. De plus, le VTOL aurait un espace de vol trop important ce qui entraînerait un risque de perte de vue de l’appareil. 

efl11050-7Autre information, la radiocommande (DX6I) ne donne aucune information lorsque le binding est finalisé, il faut juste relâcher linter trainer, déconnecter la batterie, éteindre l’émetteur et  le rallumer. Veillez également à ce que les interrupteurs soient bien positionnés : Gear 1, flap 0 correspondant à Mode multicopter et stabilisateur actif.

Pour finir, afin de voler sereinement nous vous  conseillons une batterie 2700mAh qui semble être le meilleur compromis entre légèreté et temps de vol.

A vos radiocommannde, le VTOL arrive !
Retrouvez-le dés à présent ici.

Retrouvez aussi le VTOL en PNP


Ce contenu a été publié dans Aeromodélisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *