Test du E-flite Blade MCX 2

Ce micro hélico est unique, déjà parce qu’il ne ressemble à rien de réel ou d’existant et aussi parce que c’est l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleurs des micros hélicos que nous ayons testés. Avec ses 30g en ordre de vol il se destine uniquement à évoluer en intérieur. Mais c’est aussi l’un des plus chers de la catégorie, cela vaut-il la peine d’y mettre le prix ?

 

Tour du propriétaire

Esthétiquement le mcx2 ne ressemble à rien de connu, à part les autres blades de la famille.  On comprend aussi très vite qu’il se destine aux débutants avec sa construction en double rotor contrarotatif assisté d’une barre de Bell. De plus avec sa construction en plastique ultra léger et souple il supportera sans trop souffrir quelques crashs. Le modèle essayé ici est un BNF, comprenez qu’il est livré sans radio pour alléger le prix, il est comme le reste de la gamme compatible avec les radios Spektrum DSM2/DSMx .La batterie LiPo d’origine est en une 1s (3,7v) 14c qui confère au mcx2 jusqu’à 8 min d’autonomie en vol « tranquille ».  Cette dernière se charge à l’aide d’un chargeur spécifique en une quinzaine de minutes. Une fois en place, l’hélicoptère « bindé » avec sa radio on profite de feux de navigations à Led, qui clignotent, et qui contre toute attente permettrons au débutant d’avoir un repère visuel du sens de vol de l’appareil. Il est temps de passer au vol.

 

Premier Vol

Une fois connectée à sa radio il suffit de pousser les gaz franchement pour mettre en branle les rotors. Comme on pouvait s’y attendre, le Mcx2 prend de la hauteur et se stabilise tout seul sans intervention du pilote. Première bonne surprise, le stationnaire n’est qu’une formalité, il suffit de choisir à l’aide des gaz la hauteur de vol ! On peut même lâcher la télécommande sans que rien ne se passe. L’appareil ne dérivant que très légèrement de sa position au gré d’un courant d’air. Dès lors quelques évolutions permettent de prendre largement en compte les réactions et la vivacité de l’appareil et de sa réponse aux commandes. Après le reste ne sera que plaisir de vol. Les plus téméraires se lancerons dans des vols de grandes précisions, atterrir sur une étagère de 10cm2 ou encore slalomer entre les pieds de la table basse du salon et on vous épargnera la chasse au chien dans la maison… bref toutes les facéties sont envisageables. Le gyroscope fonctionne à merveille, seules des évolutions et des commandes de grande amplitude le font décrocher, mais c’est extrêmement rare et sans autre conséquence qu’un atterrissage en catastrophe.  Bref sa facilité conviendra au débutant comme au pilote confirmé qui se plaira à faire un vol décontracté sans la moindre angoisse de casse.

Les défauts

Et pour une fois, on a eu beau chercher nous n’avons pas trouver de défauts majeurs a cet appareil ! si l’on fait exception de son prix de vente. Notre modèle de test a connu quelques crashs épiques sans la moindre casse. Seuls les moteurs n’étaient pas collés convenablement et bougeaient de leur logement induisant une perte de puissance, mais un simple point de colle à éradiquer le phénomène définitivement. On pourra également regretter une autonomie un peu juste au regard du plaisir qu’il procure en vol. Mais un jeu de batteries supplémentaires est indispensables et très abordable palliera à ce détail.

Alors faut-il l’acheter ?

La réponse est sans l’ombre d’un doute oui. Il prendra place dans la collection d’un pilote érudit qui souhaite évoluer dans son salon et il permettra au débutant de s’initier au pilotage tout en prenant un plaisir indéniable. Ce n’est pas un jouet il dispose de 4 vraies voies qui écartent les plus jeunes pilotes.

On le trouve à 99€ chez miniplanes

Le plus

Facilité de prise en main

Robustesse

Précision des commandes

 

Le moins

Autonomie légère

RAS

 

Test réalisé par// laurent de Helicomicro.com//

This entry was posted in Aeromodélisme and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Test du E-flite Blade MCX 2

  1. philippe says:

    je viens d acheter ce petit hélico il y a 4 jour. c est vraiment une petite merveille.
    il permet de bien maitriser les 4 voies ce qui n’est pas toujours facile pour un débutant.
    la seule ombre au tableau c est l autonomie qui est vraiment trop légère.
    Pour info je pilote les avions en mode 1 et les hélico en mode 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *