Test du J PERKINS – TWISTER SEA KING

Inspiré par le SH 42 Sea King, le J Perkins Twister Sea King est une machine originale qui ne laissera personne indifférent. Il fourmille de détails « maquette » du plus bel effet.

La machine présentée ici n’est pas à proprement parler un micro hélico : avec ses 41 cm il en impose. Le Sea King est à l’origine un hélicoptère de sauvetage en mer et dispose d’un treuil.  Celui du Sea King de J Perkins est fonctionnel ! Tout le traitement de l’appareil est soigné et la qualité de finition impressionnante.  La mécanique est articulée autour d’un double rotor contre-rotatif. Il assure la stabilité et une relative simplicité mécanique. Le treuil est quant à lui motorisé par un servo dédié à cet usage. La télécommande Planet T7 livrée fonctionne en 2,4 GHz et dispose de 7 voies, dont 5 sont actives sur notre modèle. Le treuil est actionné par un switch à trois positions. En plus des mouvements de base  avant/arrière, haut/bas, droite/gauche, le Sea King dispose des mouvements latéraux droits et gauches.  Un choix excellent pour la précision de pilotage et la diversité des évolutions possible.

 

Avant de voler, il faut charger la batterie 3S  800 mAh(11,1V) grâce au chargeur fourni. Pour ce faire, comptez environ 1 heure et 15 minutes. La boite contient également deux paires de pales pour le rotor principal, un tournevis et une clé Allen. La batterie prend place sous l’appareil dans un berceau accessible sous la trappe amovible. Sa mise en place est aisée si l’on excepte le passage de la connectique. La prise en main de la radiocommande et son ergonomie sont très correctes, et a qualité des plastiques tout à fait acceptable. Sur notre modèle d’essai, elle est configurée en mode 2, mais cela n’est pas définitif, il suffit pour changer de mode de suivre le protocole proposé dans le manuel. On émet en 2,4 GHz, ce qui permet de voler à plusieurs appareils sans risque d’interférences. Batterie en place, radio allumée, vous voilà prêt.

Point fixe, puis décollage en mettant un tout petit peu de cyclique avant (en poussant le manche de droite légèrement en avant) pour que l’appareil s’incline tout en augmentant les gaz pour le faire prendre de l’altitude et vous voilà en l’air. Le bruit est agréable, et l’allure en vol surprenante. La prise en main est facile, les premières réactions s’appréhendent facilement, les commandes sont souples et on sent bien les réglages d‘exponentiels faits pour faciliter la prise en main. On pourra exploiter la stabilité de l’appareil pour jouer avec le treuil et essayer d’attraper l’objet fourni avec le grappin magnétique. L’exercice n’est pas simple, mais se révèle très amusant.  L’autonomie de 10 minutes environ est confortable et la puissance de l’appareil lui permet une belle vitesse de croisière malgré le double rotor. Il ne cache aucun vice et ses réactions sont toujours prévisibles.  Et en cas de souci, il dispose de “fusibles” mécaniques ou électroniques. De plus, une diode bleue clignote sur le dessus de l’appareil pour signaler qu’il est temps de se poser avant de manquer de batterie.

 

Vous cherchez un hélico “maquette” avec un look et un vol réaliste ? Dans ce cas le Sea King est un bon choix, et constitue l’une des bonnes surprises de 2011. Toutes les conditions sont rassemblées pour vous séduire : finition de qualité, matériaux de bonne facture et qualité dynamique appréciable. Un cocktail attrayant pour bien débuter avec un modèle de cette taille. Vous prendrez soin de vous procurer une batterie supplémentaire pour ne pas être pris au dépourvu.

Le prix
169,90 €

 

Fiche technique

Prévu pour les grands intérieurs, ou l’extérieur sans vent

Charge via un chargeur spécifique 220V ou 12, en 1h environ

Autonomie 10 min

Fonctionne en 4 voies

Télécommande 2,4 GHz 7 voies mode 1 ou 2

Birotor contre rotatif  à barre de Bell

Livré avec tournevis, clé Allen, deux paires de pales de rechange pour le rotor principal

Poids en ordre de vol vérifié 285 g

 

Test réalisé par Laurent, Helicomicro.com


Ce contenu a été publié dans Aeromodélisme, Les Produits Miniplanes.fr, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *